English 
Fran├žais

Examining the gendered impacts of COVID-19 on internal migrants in India

Natasha Chhabra, International Development Research Centre (IDRC)

La pandémie de COVID-19 a consumé et touché toutes les régions du monde avec divers degrés de défis. En Inde, les réponses à la pandémie comprenaient l'imposition de confinements stricts. Les migrants internes, en particulier ceux employés dans le travail informel, ont été gravement touchés. En l'absence de revenus et de sécurité sociale, de nombreux migrants ont été contraints de rentrer chez eux dans leurs villages/villes d'origine. L'effet de la pandémie à travers une lentille intersectionnelle et genrée pour les travailleurs migrants est jusqu'à présent inexploré. Cette étude évalue l'impact économique sur le travail migrant tel qu'il est médié par l'accès aux marchés du travail, examine les obstacles rencontrés par le travail migrant pour accéder aux prestations de sécurité sociale et comprend les processus de prise de décision, les impacts sur la mobilité physique et les expériences générales des travailleurs migrants au cours de la pandémie. L'étude combine des entretiens téléphoniques qualitatifs approfondis avec 40 migrants internes en Inde et des données collectées grâce à des enquêtes menées spécifiquement sur les travailleurs informels avant et pendant la pandémie pour répondre aux questions de recherche posées.

Keywords: Internal migration, Gender, Qualitative data/methods/approaches, Migrant populations

See extended abstract.

  Presented in Session 119. Migration and Socioeconomic Inequalities