English 
Fran├žais

Media narratives of the economy and fertility

Raffaele Guetto, University of Florence
Maria Francesca Morabito, University of Florence
Daniele Vignoli, University of Florence
Matthias Vollbracht, Media Tenor International AG

Dans cet article, nous soutenons que les récits économiques véhiculés par les médias sont cruciaux pour comprendre la dynamique contemporaine de la fécondité sans contraintes économiques objectives. Nous testons une telle hypothèse pour l'Italie en combinant les données au niveau individuel des publications de 2009 et 2016 des enquêtes sur la famille et les sujets sociaux représentatives au niveau national avec des données sur la couverture médiatique de l'économie tirées du journal télévisé du soir de la chaîne de télévision italienne One. . Nos résultats révèlent que l'incidence et le ton des nouvelles sur l'état de l'économie influencent le comportement de la fécondité. Une augmentation du nombre de nouvelles économiques négatives inhibe la fécondité, tandis qu'une augmentation des nouvelles positives facilite la fécondité. La part de la couverture économique dans toutes les nouvelles a une association négative avec la fécondité, mais celle-ci s'affaiblit à mesure que le ton moyen des nouvelles s'améliore. Fait intéressant, lorsque les nouvelles positives sont plus nombreuses que les nouvelles négatives, une augmentation de l'incidence des nouvelles économiques encourage la fécondité. Ces effets sont substantiellement pertinents et statistiquement significatifs, nets des caractéristiques contextuelles et socioéconomiques des individus.

Keywords: Fertility and childbirth, Longitudinal studies

See extended abstract.

  Presented in Session 194. Economy, Education, and Fertility