English 
Français

Grossesses des adolescentes en Côte d'Ivoire.

Yao Jean Kouadio
Rosine Mosso, École?Nationale de Statistiques et d'Economie Appliquee of Abidjan
Julius-Pathène Yao, Ecole Nationale de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)
Yao Hermann Koffi, École Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA)

La Côte d’Ivoire demeure l’un des pays à fort taux de fécondité des adolescentes (UNFPA, 2018). Pourtant, les connaissances sur l'évolution des facteurs explicatifs des grossesses précoces restent peu connues. Cet article se propose donc à travers une analyse comparative de contribuer à la connaissance de l'évolution des facteurs explicatifs des grossesses précoces en Côte d'Ivoire afin de mettre à la disposition du politique les informations actualisées. L'analyse des données de l'EDS 1994, des MICS 2006 et 2016 à travers une approche globale a permis d'atteindre cet objectif. Ainsi, les résultats démontrent que ce sont les facteurs de l'environnement immédiat (facteurs liés au ménage) et surtout les facteurs individuels des filles qui influencent le plus leur comportement en matière de procréation. En outre, il ressort que les effets des variables contextuelles (contexte de résidence) et des variables du ménage (le niveau de vie du ménage) sur le risque de contracter une grossesse précoce sont médiatisés par les variables comportementales des filles. Ainsi, les différences se manifestent entre le milieu rural et urbain en matière de grossesses précoces sont dues aux différences de comportements entre les filles du milieu rural et celles du milieu urbain.

Keywords: Fertility and childbirth, Longitudinal studies, Sexual and Reproductive Health and Rights

See extended abstract.

  Presented in Session P13.