English 
Français

Polygamy in West and Central African Countries: Implications for Fertility Intentions and Family Planning

Charlotte Greenbaum, Population Reference Bureau (PRB)
Deborah Bitire, Population Reference Bureau
Roch Millogo, Université de Ouagadougou
Matè Alonyenyo Labité, Université Joseph Ki-Zerbo

Le type de mariage qu'une femme et un homme contractent a-t-il un impact sur le nombre d'enfants souhaités par le couple et, par conséquent, sur l'utilisation de la contraception et la fécondité ? La recherche a montré que dans de nombreux pays, les femmes dans les mariages polygames sont les moins susceptibles d'utiliser la contraception. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre les mécanismes derrière cette relation et commenter la polygamie peut avoir un impact sur les intentions de fécondité d'un couple. Notre étude explore la relation entre la polygamie, les intentions de fécondité et la planification familiale à travers une revue de la littérature existante et une analyse des données des enquêtes EDS avec des données sur les femmes non mariées dans des unions polygames dans 11 pays d' Afrique de l'Ouest et du Centre. Nos résultats préliminaires indiquent que les femmes qui sont ou étaient dans des unions polygames sont moins susceptibles d'utiliser une méthode contraceptive et ont un plus grand nombre idéal d'enfants par rapport aux femmes qui sont ou étaient dans des unions monogames. Cette analyse met en évidence l'importance de cibler les couples polygames et de développer des programmes et des messages de planification familiale qui répondent aux besoins de ces couples dans les pays d'Afrique de l'Ouest avec des taux élevés d'unions polygames.

Keywords: Fertility and childbirth, Culture, ethnicity, race, religion and language, Family planning and contraception, Sexual and Reproductive Health and Rights

See extended abstract.

  Presented in Session 77. Marriage and Other Social Determinants of Fertility