English 
Français

Instruction de la mère et malnutrition chronique des enfants au Burkina Faso : effets directs et effets palliatifs

Pengdewende Maurice Sawadogo, Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP)
Jean-François Kobiané, Institut Supérieur des Sciences de la Population/Université Joseph Ki-Zerbo
Eric Tchouaket, Université de Québec en Outaouais
Drissa Sia, Université du Québec en Outaouais
Yentema Onadja, Institut supérieur des sciences de la population
Parfait Eloundou-Enyegue, Cornell University

De nombreux travaux antérieurs reconnaissent l’importance de l’instruction maternelle sur la santé des enfants mais ces travaux ont surtout examiné ses effets directs. Nous avançons la recherche dans ce domaine en explorant une piste supplémentaire, à savoir qu’au-delà de ses effets directs, l’instruction des mères peut atténuer voire éliminer les risques de malnutrition infantile associés à d’autres facteurs clés tels que la gémellité ou la maturité à la naissance. Avec les données issus principalement des enquêtes démographiques et de santé du Burkina Faso, nous avons montré que l’instruction des mères, non seulement influence directement la susceptibilité des enfants à la malnutrition chronique mais aussi attenue la vulnérabilité associée au sexe, à la gémellité ou à la maturité à la naissance. De tels résultats suggèrent que l’effet de l’instruction maternelle sur la santé de l’enfant a été sous-estimé dans le passé. Ils confirment la validité d’un plaidoyer en faveur de l’éducation des femmes comme facteur de développement humain durable.

Keywords: Children and youth, Health and morbidity, Multi-level modeling, Demographic and social surveys

See extended abstract.

  Presented in Session 52. Spatial and Socioeconomic Determinants of Child Health