English 
Fran├žais

Why do men justify violence? Evidence from India with special reference to Microfinance

Debashree Sinha, International Institute for Population Sciences (IIPS)
Pradeep Kumar, International Institute for Population Sciences (IIPS)
Aparajita Chattopadhyay, International Institute for Population Sciences (IIPS)

Malgré la reconnaissance mondiale de la microfinance en tant que programme de réduction de la pauvreté, il existe des preuves mitigées concernant l'expérience de la violence conjugale par les participants à la microfinance. La littérature existante explique les causes de la violence conjugale vécue par les bénéficiaires de la microfinance. Cependant, peu de recherches examinent les facteurs de risque justifiant la violence du point de vue de leur mari. Dans le présent article, nous essayons de comprendre l'association entre la participation des femmes à la microfinance et la justification de la violence par son mari en utilisant le fichier de couple du quatrième cycle de l'Enquête nationale sur la santé familiale, en Inde. Les résultats indiquent que le mari dont la femme participe à la microfinance est plus susceptible de justifier la violence. Les déterminants significatifs de la justification de la violence sont la consommation de tabac et d'alcool du mari, le fait d'avoir été témoin de violence dans l'enfance, une attitude peu égalitaire et dont la femme accepte la violence. Justifier la violence par les maris est un facteur de risque important, qui doit être pris en compte pour prévenir la perpétration de VPI envers les épouses en Inde. Les efforts doivent être dirigés vers les hommes du ménage par des conseils appropriés concernant les facteurs comportementaux et les normes de genre rigides. Nous croyons fermement que pour que les femmes soient à l'abri de la violence conjugale, les politiques et les programmes de prévention destinés aux femmes devraient également inclure les hommes.

Keywords: Gender

See extended abstract.

  Presented in Session 157. Female Empowerment, Fertility and Sexual Violence