English 
Français

Individual perceptions on rainfall variations versus metric precipitation trends in two contrasted neighbourhoods in Abidjan, Côte d’Ivoire.

Attoumane Artadji, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
Stéphanie Dos Santos, Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Institut Superieur des Sciences de la Population (ISSP)
Modeste Kacou, Laboratoire des Sciences de la Matières, de l'Environnement et de l'Energie Solaire (LASMES)
Andre Alla Della, Institut de Géographie Tropicale (IGT), Université Felix Houphouet Boigny
Abdul Wahab Karamoko, Institut de Géographie Tropicale (IGT), Université Felix Houphouet Boigny
Luc Séguis, HydroSciences Montpellier (HSM), Université de Montpellier, CNRS, IRD, Montpellier
Eric-Pascal Zahiri, Laboratoire des Sciences de la Matières, de l'Environnement et de l'Energie Solaire (LASMES)

Les projections climatiques mondiales montrent que les tendances à la hausse des précipitations contribuent très probablement à la résurgence du risque d'inondation dans les villes africaines. Il reste cependant des incertitudes concernant les schémas d'évolution des précipitations passées et futures dans les pays d'Afrique de l'Ouest. Il existe encore trop peu d'études portant sur les perceptions individuelles des populations en Afrique sur ces changements climatiques, alors qu'il s'agit d'un levier essentiel pour la mise en place de systèmes d'alerte. Le but de cette présentation est de considérer en parallèle les perceptions des habitants de la ville d'Abidjan concernant la variabilité des précipitations et les données météorologiques. Une enquête auprès de 503 individus a été réalisée à Abidjan dans deux quartiers aux profils topographiques, aux conditions socio-économiques et à l'exposition aux inondations contrastés, afin d'enregistrer leurs perceptions concernant les variations des précipitations entre 2009 et 2018. Les données de précipitations CHIRPS ont été utilisées pour calculer les tendances des indicateurs climatiques avec la méthode de Mann-Kendall. Les résultats montrent qu'il existe une similitude entre la perception des individus enquêtés et une tendance à la hausse des jours de pluie de plus de 50 mm et de l'intensité des précipitations.

Keywords: Demographic and social surveys, Population geography, Spatial statistics, Geographic Information Systems (GIS)

See extended abstract.

  Presented in Session 66. Vulnerable Populations at Risk